Monde commun / Docks en Seine

En mer, une balise signale un écueil immergé. Un jeune designer invente un témoin des dangers de la navigation internet. Empruntant la forme d’un spirographe marin, cet objet lumineux adopte le même comportement rétractile. Connecté par bluetooth à l’ordinateur, il sonde les profondeurs du web et réagit dès qu’une menace affleure. Le monde océanique, très présent métaphoriquement dans l’expérience du « surf » est transposé matériellement et poétiquement en vue d’une plus grande sérénité. Lors de la prise de vue avec mon smart-phone, pas un seul mouvement perceptible au niveau des terminaisons nerveuses. Qu’on se rassure.

Une recherche menée par Maxime Coeuret dans le cadre de l’Esad d’Orléans.

Now, le Off / Exposition « Monde Commun » du VIA / Docks en Seine / jusqu’au 16 septembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s