Génération Design / MAM

Au Musée d’Art Moderne, coup de projecteur sur la jeune scène design internationale. La curation de cette exposition est assurée par la section arts décoratifs du Musée, le VIA, et le magazine Elle Déco.

Ce qui frappe dans la sélection retenue, c’est l’absence de marqueur culturel. A l’oeil, pas de traçabilité géographique possible. Une impression de continuité traverse les salles tables et assises, comme si un brief commun avait été distribué à tous les participants (ce qui n’est pas le cas). Le bois clair est la matière du moment, il est travaillé avec un minimum de clou et de  colle dans l’assemblage. Démonstration avec pièces détachées à l’appui. Les structures sont légères.

Une table peut être réduite à sa plus simple expression : piètement ou tréteaux + plan adaptable. La modularité est omniprésente : une même forme est combinée sous différents angles.  La matière tend à s’effacer, s’organiser autour du vide comme dans la technique du cannage, ou du bois refendu (voir le tabouret Tryst de l’australien Tate Anson). Les dénominateurs communs sont la conscience éco-responsable et la valeur d’usage. Les lignes convergent vers le degré zéro du style. Pas de fioriture, mais l’odeur authentique du bois emplit l’espace…

Génération Design / Exposition au MAM de Paris / jusqu’au 30 septembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s