Sinfonietta of light / Les Tuileries

Propulsé par la Fiac Hors-les-Murs, Susumu Shingu prend son essor aux Tuileries. Une nuée d’échassiers semble posée sur le bassin octogonal à proximité de la Concorde. Les mouettes de passage survolent ces drôles d’oiseaux perchés sur l’eau. Des cerf-volants captifs ? Jouets du vent, ces structures légères s’animent au moindre souffle. Petite musique à tire d’aile. Une mécanique céleste combine oscillations sur l’eau, mouvements de balancier et pure énergie éolienne. En plein centre-ville, un art cinétique au diapason des éléments naturels. Une respiration.

Sinfonietta of light de Susumu Shingu / Fiac Hors-les-Murs / Bassin octogonal des Tuileries jusqu’au 21 octobre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s