ARRRGH ! Monstres de Mode / La Gaîté Lyrique

arrgh-monstres-de-mode-craig-green

La mode est tissée d’influences. Quand elle puise dans l’univers du character design (BD, manga, jeu vidéo, animation…), elle endosse l’extrême. A faire peur !

La plupart des stylistes accouchent de créatures sans visage. Elles avancent masquées ou casquées. Le schéma corporel est déconstruit. L’obsession du volume apparaît dans les boursoufflures, postiches, prothèses, armatures, armures… ou même arme à feu greffées sur le corps. La matière enfle : mousse, franges, laine sous forme de pompons ou laine cardées des cocons science fiction de Digitaria. Sous l’action d’une pompe à air, Blow Job de Manon Kündig métamorphose une gangue caoutchouteuse en tête de mort inquiétante. Le leurre est de mise.

Les cheveux s’allongent et deviennent matière première du vêtement chez Charlie Le Mindu. Dans une veine poético-chimérique, le vestiaire emprunte au bestiaire. Voir la femme-ours immaculée d’Erika Mizuno, ou le lapin harnaché de Kim Traeger. Des cornes et bois de cerfs poussent au niveau des têtes, ou ailleurs. L’hybridation est revendiquée dans les sculptures de tulle de Walter Van Beirendonck. On reconnaît une Walking Sculpture taillée comme un topiaire, introduite à l’Opéra dans le ballet de Marie–Agnès Gillot. Les silhouettes abstraites de la japonaise Hideki Seo semblent aussi parfois passer du coté du décor.

Questionnant le corps, le vêtement et l’identité, un défilé d’incroyables, de merveilleuses, de grotesques, de mutants, d’improbables…

ARRRGH ! Monstres de Modes / Exposition à la Gaîté Lyrique / Jusqu’au 7 avril.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s