Hugo invite Dostoïevki / Alexeï Vassiliev

alexeï-vassiliev-frères-karamazov-hugo-invite-dostoïevski

Une galerie de portraits au format de poche. Des anonymes rebaptisés Fiodor, Ivan ou Dmitri voisinent avec les présences de Quasimodo, Fancine et Cosette. Hugo et Dostoïevski auraient pu se rencontrer. En leur temps, ils partageaient une communauté d’esprit et se lisaient mutuellement. Témoin, l’édition personnelle du Dernier jour d’un condamné prêtée par le Musée Dostoïevki de Saint-Pétersbourg. Coup de pouce au destin, les deux écrivains se rapprochent aujourd’hui par l’entremise du photographe Alexeï Vassiliev, invité à exposer dans la Maison de la place des Vosges.

Contours imprécis, teintes sourdes, présences éthérées mais fortes. Les portraits contemporains d’Alexeï Vassiliev apparaissent comme les projections des héros de la Russie littéraire, issus d’un autre siècle. Le nom de la série Les Frères Karamazov s’est imposé de lui-même à l’auteur. Les visages tirés en plan serré sur papier coton sont marqués d’une portée universelle et de grands sentiments. Tout comme les personnages immortels de Victor Hugo… En enfilade, dans l’intimité de la bibliothèque et du cabinet de travail, s’invente sous vos yeux un nouvel art du roman  / photo.

Hugo invite Dostoïevski / Photographies d’Alexeï Vassiliev  / Maison de Victor Hugo / jusqu’au 7 avril

Voir le site d’Alexeï Vassiliev

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s