Gego – Poétique de la ligne / Maison de l’Amérique Latine

Gego-maison-de-l-amerique-latine

Pour pénétrer l’œuvre d’une artiste vénézuélienne majeure, poussez les portes de la Maison de l’Amérique Latine, qui héberge en ce moment l’œuvre de Gego.

Tout comme son compatriote Jesus Rafael Soto, cette artiste de la deuxième moitié du XXème siècle opère dans la mouvance de l’art cinétique. Elle implante dans l’espace des champs de forces matérialisées par des réseaux métalliques qui se déplient et se prolongent dans leurs ombres portées. Les Chutes réticulaires et autres et Reticularéas s’articulent en des formes complexes, tissées de filaments métalliques et nœuds rhizomatiques.

Sur le fil de l’architecture et du graphisme, Gego expose des Dessins sans papier dont le point de mire est un jeu savant entre ombres linéaires, tensions spatiales et armatures de métal en suspension. En état d’instabilité permanente, son œuvre architecture d’imperceptibles vibrations. La résille d’un grillage chiffonné s’anime : la sculpture Bestiole N°87/10 et nous donne des antennes pour déceler les moindres variations de l’air ambiant. Une expérience arachnéenne…

Gego – Poétique de la ligne / Maison de l’Amérique Latine – Jusqu’au 14 Mai

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s