Motion Factory / Gaîté Lyrique

motion-factory-gaite-lyrique

La Gaîté Lyrique se fait le théâtre de l’exposition Motion Factory et vous invite à découvrir les ficelles du monde animé, ses trucages minutieux et tout l’envers des décors du motion design.

Aujourd’hui, une nouvelle génération se passionne pour le film d’animation et la narration en stop-motion (soit 24 images / seconde). Cette communauté maîtrise les techniques numériques sur le bout des doigts, mais reste sensible au «fait main» et au tangible. Elle bricole son imaginaire à partir du digital et de ses matières de prédilection : petits papiers et origami, pâte à modeler et plasticine, laine crochetée et coquillages, figurines et voitures miniatures, cubes et mousse sculptée… Comme du temps de Méliès, il faut  une patience infinie et parfois une journée de travail pour produire quelques secondes de film…

En concevant la scénographie de l’exposition, les 5.5 designers ont mis l’accent sur des aspects caractéristiques de cet art : jeux de construction, making off, et boîtes aux merveilles. En toute transparence, vous circulez du film fini à sa genèse et vise-versa. Vous allez suivre les tribulations d’un oiseau qui déteste voler dans Fear of Flying de Conor Finnegan, puis passer de l’autre coté de la caméra pour appréhender le travail du plateau : croquis, story-boards, héros de tissus et décors grandeur nature.

Fasciné par un microcosme de feutre et autres bouts de ficelles, vous lisez le pitch improbable de Oh Willy… de Emma De Swaef & Marc James Roels : « Après la mort de sa mère, Willy retourne dans la communauté naturiste où il a été élevé ». Et vous restez scotché à l’écran devant le joyau mis en boîte. D’autres pépites créatives vous attendent. La rencontre d’un robot de bois et d’un pic-vert (Colosse d’Yves Gelein), la ballade fantomatique en vélo d’Elliot Dear (Bats in the Attic), la plage vue par Sandy (de Joseph Mann)… Les esthétiques foisonnent et se renouvellent constamment.

Dans la salle Kino Fabrik, c’est à vous de mettre la main à la pâte et de réaliser les décors d’un film collaboratif, à la manière d’un cadavre exquis. Il ne vous reste qu’à retrouver le sérieux de vos jeux d’enfants !

Voir le teaser de l’exposition

Motion Factory – Les ficelles du monde animé  – Exposition à la Gaîté Lyrique / Jusqu’au 10 aout

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s