L’Art fait ventre / Musée de la Poste hors les murs

l-art-fait-ventre-winshluss-musee-de-la-poste

Yummy. A l’heure où les contenus des assiettes sont postés sur les réseaux sociaux jusqu’à l’indigestion, l’Art fait ventre, au Musée de la Poste, vous concocte un festin à sa façon. Des points de vue sur la nutrition souvent assaisonnés d’un zeste alarmiste.

La charmante dînette colorée de Martine Camilleri révèle finalement les dessous empoisonnés de l’industrie agro-alimentaire, en utilisant une verve digne de slogans de packaging Monoprix. Les gamelles vides et usagées exposées par Daniel Spoerri dans Le repas des prisonniers laissent deviner un contenu à l’avenant, montrant en creux une anti-gastronomie.

Les salles du premier étage sont nourries de références artistiques liées à une opulence ambiguë. Le squelette en pâtes variées de Bevis Martin et Charlie Youle se présente comme un reste de l’abondance mise en scène par Arcimboldo. Le genre de la nature-morte est recyclée sous une forme vidéo par Stéphane Soulié, mais dans une alternance décomposition / régénération. Winshluss revient sur l’esthétique du Pop Art, son enfant obèse est à l’échelle des hamburgers de Claes Oldenbourg.

Le rapport à la nourriture est passé au crible. Il va de la plus pure orthorexie, prônée par la Pyramide alimentaire aseptisée de Bevis Martin et Charlie Youle, à l’incitation au végétarisme, en considérant l’accumulation repoussante des viandes de Gilles Barbier. La performeuse Pilar Albarracin met en évidence des aspects cachés de l’alimentation : animalité ou asservissement féminin. Le torchon brûle quand la préparation de la tortilla devient une activité dévorante.

Dans ses Interpellations, Olga Kisseleva recompose des portraits d’inconnus comme vous et moi, à partir de denrées subtilisées dans leur chariot. Ces produits courants mis en scène dénotent de comportements alimentaires précis et servent de traces à cette photographe  / profileuse. Souriez, vous êtes ce que vous mangez…

L’Art fait ventre – exposition au Musée de la Poste en résidence artistique au Musée du Montparnasse / Jusqu’au 20 septembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s