Covert – Kate MccGwire / Musée de la Chasse et de la Nature

Covert–Kate-MccGwire- Musée- Chasse-Nature

Taxidermiste de l’imaginaire, Kate MccGwire a installé furtivement ses sculptures de plumes à l’Hôtel Guéguenaud. À l’invitation du Musée de la Chasse et de la Nature, nombre d’artistes contemporains fondent leurs oeuvres parmi les collections permanentes. Cette particularité muséographique vous incite à rester constamment aux aguets, dans la succession de salles et cabinets explorant les relations entre l’homme et la nature.

À l’affût d’un étrange gibier. À plumes de colombes, pies, ou cygnes… Première découverte : un intrus se niche dans une vitrine, parmi les différentes espèces de canards naturalisés. Presque un leurre. Un plumage bleu issu de la femelle du Colvert est plaqué sur une forme molle, abstraite. Plus loin, des anneaux complexes se lovent sous des globes de verre. Créatures sans ailes, aux plumages domestiqués, ressemblant à des boas assoupis. Drôles d’oiseaux à couver du regard. Dans la Salle d’Armes, au milieu des fusils de chasse, un récipient répand à même le sol cette même matière animale inerte, en évoquant le sang versé. Enigmatiques, les trophées de Kate MccGwire semblent jouer à pigeon vole.

Covert – Kate MccGwire / Exposition au Musée de la Chasse et de la Nature – Jusqu’au 26 Janvier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s