Echappées belles à l’exposition Jardins du Grand Palais

La sève monte. En phase avec l’arrivée du Printemps, le Grand Palais ouvre une exposition intitulée Jardins. Essentiellement un tour d’horizon des jardins français. Sans parti pris chronologique ou didactique, le parcours multiplie les perspectives en y greffant les contributions de botanistes, de joaillers, d’artistes classiques, de plasticiens contemporains, de photographes, de cinéastes, de paysagistes… A tel point que l’on a parfois l’impression de circuler dans un labyrinthe touffu, à l’image de celui du parc du château de Versailles. Devant l’homme, la nature reprend ses droits, et ce sont des visions changeantes et insaisissables qui sont offertes. Dans les salles, les bancs circulaires de Tectona  nous incitent à une contemplation à 360 degrés.

expo-jardins-grands-palais-5  expo-jardins-grands-palais-4

On entre dans cette exposition-promenade par le Square Jean Perrin, après avoir contourné le parterre central où trône le Pot d’Or monumental érigé par Jean-Pierre Raynaud. Dès la première galerie, nos pas suivent les confrontations spatio-temporelles de l’accrochage : une fresque naturaliste issue de Pompéi fait face à une toile de Penone caractérisée par un enchevêtrement vivace de traces d’écorces, collectées par la technique du frottage. Les Texturologies – ombreuses, rousses ou ocrées – de Dubuffet contiennent en germe les nuances de la Bibliothèque de terres / Loire de Koïchi Kurita, qui s’étendent au sol. On cueille des yeux les joyaux floraux figuratifs des maisons Van Cleef & Arpels et Cartier. Puis, dans la vitrine voisine, de modestes corolles immortelles en perles de rocaille ayant orné des couronnes funéraires.

expo-jardin-grand-palais

Les salles proposent des entrées thématiques sur l’art du jardin. Belvèdère déploie les vues plongeantes des peintures panoramiques des parcs des grands domaines de Versailles ou Saint-Cloud. Allée nous fait circuler à travers les plans d’origine de ces jardins à grande échelle. Promenade nous projette devant les chevalets des peintres d’extérieur, impressionnistes et maîtres de la lumière tels Bonnard, Morisot, ou Caillebotte…

expo-jardins-grands-palais-2 expo-jardins-grands-palais-6 expo-jardins-grands-palais-3  expo-jardins-grands-palais-8  expo-jardins-grands-palais

Comme dans un parc, on se sent en osmose avec la vigueur des compositions : La petite touffe d’herbe de Durër, vivant microcosme, la fontaine cristalline de la Grotta Azzura en verre soufflé édifiée par Othoniel, les papiers découpés d’où germent Les Acanthes de Matisse, la série des iris charnelles de Neu, les plate-bandes abstraites de Klee, la Vue du Grand canal sous l’orage photographiée par Leroux, les figures du jardiniers interprétés par Cézanne, Dubuffet ou Clauss … Au cours de nos allées et venues parmi cette profusion d’oeuvres, on mesure combien la fascination des artistes pour la nature est un terreau fertile.

Exposition Jardins – Dürer, Picasso, Watteau, Fragonard, Monet, Matisse, Bonnard, Kubrick… / jusqu’au 24 juillet au Grand Palais

expo-jardins-grands-palais-7

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s