Précieux Passages / Bibliothèque Forney

precieux-passages-elvira-hernandez-mateu

Suivez le fil ! Un sautoir fantaisie empaqueté dans une résille crochetée. La deuxième vie d’un rang de perles ressuscitées. Broche Come Back de Laurence Verdier. Un assemblage de fins textiles brodés ponctués de gouttelettes de cire à cacheter. Ruban destiné à être porté autour du visage comme un bandage intégral. Habitantes de cajones d’Elvira Hernandez Mateu. Un collier/amulette constitué par deux pendentifs symétriques en ardoise figurant le squelette des mains. Une vanité ambidextre et ambigüe. Hands de Linda Pieri.

Dédaignant l’éclat de l’or et des joyaux, ces plasticiens produisent des anti-bijoux, recélant leurs valeurs singulières. De précieux passages vers des territoires intimes insoupçonnés. Contournant la parure ou l’ornement baroque, ils égrènent des réminiscences de civilisations primitives, de l’Arte Povera ou de l’art conceptuel. Tel le collier/amarre en mouchoir, sable et lin de Céline Sylvestre, lesté de souvenirs.

Si les typologies classiques (bague, bracelet…) restent des références, elles se déploient à d’autres échelles. Comme ces objets pour le corps de Rodrigo Acosta Arias, présentés sur cintres, porteurs de la mémoire d’une silhouette vestimentaire. Dans ce parcours désorientant se trouvent nombre de broches. Une catégorie un peu désuète, mais permettant de greffer sur soi des perles d’un genre nouveau et des rituels touchants…

Des bijoux à multiples facettes.

Précieux Passages – Bijoux contemporains – Exposition à la Bibliothèque Forney – Jusqu’au 28 décembre

Dans le cadre de Circuits Bijoux