Le Parfum dans tous les Sens / Jardins du Palais Royal

le-parfum-dans-tous-les-sens-palais-royal-2

Pénétrer visuellement dans l’univers du parfum, c’est le propos de l’exposition à ciel ouvert Le Parfum dans tous les Sens qui voit le jour sous l’impulsion de la Fragrance Foundation. Épousant à merveille le cadre des Jardins du Palais Royal, elle se déroule dans une allée bordée de tilleuls odoriférants. Elle ouvre des passages multiples, parfois secrets, entre la vue et l’odorat. Le parcours permet de rentrer dans l’aspect pédagogique du parfum : l’alchimie avec la peau, les matières premières et la formulation, l’art de la transformation, le flaconnage ou l’autre raison d’aimer un parfum, les gestes du parfumage… À travers le prisme des images et des textes, les facettes de ce monde invisible se précisent.

La force de cette exposition d’essence visuelle, c’est de déclencher une série d’associations olfactives. Le curateur Gabriel Bauret a « cherché des images qui sentent ». Celles qui ont l’art de suggérer intensément les odeurs et de réveiller leurs souvenirs. On ne peut pas rester insensible devant la photographie d’un bouquet de gousses de vanille par Jean-Louis Bloch-Lainé. On recompose l’odeur du propre qui émane du linge immaculé séché en plein soleil sur une fenêtre napolitaine. On respire à plein nez les odeurs de cosmétiques bon marché qui saturent une photo de Martin Parr. Les images transpirent : la sueur sublime d’un Torero dans l’arène, le sillage flouté qui nimbe une silhouette drapée captée par Javier Valhonrat, l’odeur cireuse de sainteté, ou celle tenace de cendre… Et éclipseraient même les exhalaisons du Jardin !

Le Parfum dans tous les Sens / Jardins du Palais Royal – Jusqu’au au 14 juin en accès libre de 7 h à 23 h / Commissaire de l’exposition : Gabriel Bauret – Réalisation : Terre Bleue Événements – Textes : Sabine Chabbert

Tout Paris dans un flacon

 

Paris-YSL

« Paris, je t’aime », cette déclaration d’amour par voie d’annonces presse était la signature du parfum Paris d’Yves Saint Laurent lors de son lancement en 1983. C’est aussi la relation que nombre de parfums entretiennent avec la Ville Lumière…

Suite de l’article : à lire sur le site de la Fragrance Foundation

Kaleidoscopic India / Maison Guerlain – Parcours Privé de la Fiac

Crédit photo : Pol Baril - Document Guerlain

Crédit photo : Pol Baril – Document Guerlain

Dans le sillage de Shalimar, la Maison Guerlain expose les facettes de la jeune scène artistique indienne contemporaine. Lire l’article sur le site de la Fragrance Foundation