Se laisser porter par la vague de Chiharu Shiota au Bon Marché

 

chiharu-shiota-bon-marche-6chiharu-shiota-bon-marche-2   chiharu-shiota-bon-marche   chiharu-shiota-bon-marche-4

Where are we going ? Chiharu Shiota nous embarque dans ses mondes flottants, installés sous les verrières du Bon Marché. Une flotille d’embarcations légères, frêles esquifs fantomatiques, semble s’orienter vers le point culminant d’une vague déferlante. Métaphore d’une fuite en avant ? « La vie est un voyage sans destination », murmure cette artiste sensible, qui a représenté le Japon à la Biennale de Venise en 2015. Contre vents et marées, elle trace sa route obsessionnelle dans des œuvres de patience. Chiahru Shiota tend des fils entre des points invisibles, connecte les âmes et nous guide vers d’autres rives.

chiharu-shiota-le-bon-marche   chiharu-shiota-bon-marche   chiharu-shiota-bon-marche-5

Ancrée dans la terre ferme, la sculpture de fils immaculés Memory of the Ocean fait écho aux fluctuations de Where are we going ? Cette installation en forme de passage immaculé nous engloutit tout entier dans sa matrice, nous submerge de sensations pures et nous aspire dans des divagations sans fin, à la recherche d’une mémoire dissoute dans l’écume marine. Suivre le fil.

Where are we going ? Chiharu Shiota – Installations dans le grand magasin et ses vitrines – Créations originales pour le Bon Marché / jusqu’au 18 février

Publicités

Un grand artiste expose dans un grand magasin : Air de Jeux

Ai-Weiwei-air-de-jeu_2Êtes-vous allés récemment au Bon Marché ? L’alibi des soldes est léger à coté de l’Air de Jeux / Erxi,  une installation céleste d’Ai Weiwei, figure majeure de la scène artistique chinoise indépendante.

Comme par enchantement, des créatures ont surgi du Shanhaijing (ou Classique des Monts et des Mers), venues des confins de la mythologie chinoise. Elles ont pris possession des verrières centrales du Bon Marché, et flottent en apesanteur au-dessus des parfums. L’œil occidental a du mal à identifier ces quadrupèdes, dragons, poissons volants et autres esprits en suspension dans l’air. Mais se laisse prendre au jeu… Ces 22 formes fascinantes empruntent aux techniques séculaires de l’art du cerf-volant. Elles sont constituées d’une frêle armature de bambou et recouvertes d’un papier de soie délicat. L’œil reste suspendu à ces êtres chimériques venus de mondes parallèles, qui nous guident au firmament tout au long des escalators…Ai-Weiwei-air-de-jeu1Au rez-de-chaussée, un Dragon aux quatre segments prodigue symboliquement énergie, réconfort et espoir tandis que sur un écran plat, Ai Weiwei nous éclaire en nous transmettant les racines de son art. L’enfilade des 10 vitrines de la rue de Sèvres nous transporte dans un enchevêtrement de formes qui mettent en abîme ses œuvres ou performances antérieures ainsi que des motifs empruntés à Marcel Duchamps. On y décèle aussi des symboles utilisés pour contourner la censure chinoise sur les réseaux sociaux et brouiller le jeu. Sous cet air de jeu et cette apparente fragilité se livrent alors l’armature inflexible et les règles de cet art.

Air de Jeux  / Erxi – Exposition d’ Ai Weiwei / accès libre au Bon Marché – Jusqu’au 20 février

Aperçu des vitrines 

Ai-Weiwei-air-de-jeu

Audience de Lyndi Sales / Le Bon Marché Rive Gauche

Audience-lyndi-sales-le-bon-marche

Un arrêt sur image salutaire en période intense de soldes. Soudain, l’œil est attiré par un nuage de canevas à broder où s’enchevêtrent des fils soyeux et chamarrés. Un ouvrage de patience d’un genre inconnu, placé à quelques pas de l’espace-boudoir de la lingerie fine et autres dentelles. Audience de Lyndi Sales, fait irrésistiblement penser à une multitude de diaphragmes photographiques. Une myriade de petits iris qui scrutent l’espace en un point fixe… L’artiste évoque l’œil et pose ouvertement ces questions : Que voyez-vous vraiment ? Que choisissez-vous de regarder ? Au cœur d’un temple du luxe, la consommation se rapprocherait-elle de l’expérience esthétique ? Les cimaises se font oracles.

Audience de Lyndi Sales /  L’Entrée sur l’Art Contemporain au Bon Marché Rive Gauche – Jusqu’au 6 septembre