Solo 30 X 30 au Trocadéro / Paul-André Fortier

Unité de lieu mais temps variable. 30 X 30 est un solo de 30 mn dansé 30 jours d’affilé, même lieu, même heure, par tous les temps.

Cet automne, le chorégraphe canadien Paul-André Fortier est l’invité du Théâtre de Chaillot. Un emplacement de trois mètres de coté lui est réservé une demi-heure par jour sur le parvis du Trocadéro. Vendredi dernier, la Première s’est ouverte sous un rideau de pluie, dans une ambiance quasi-religieuse…

Ce dimanche ensoleillé, il y a foule au Troca. Pas facile pour les six personnes du service d’ordre de faire respecter les limites du carré. A 18 h, sous la protection des hommes en noir, Paul-André Fortier entame sa danse. On suit un solo silencieux d’une élégance limpide, dont la gestuelle ample éprouve tour à tour angles, lignes, diagonales jusqu’à rendre lisible la spirale du nombre d’or. Le danseur semble composer avec un carré magique. Il se joue de l’environnement, mais capte parfois un regard avec insistance ou dédie un geste d’offrande à un spectateur situé sur un point remarquable. Il est le maître de la géométrie des lieux. Il lutte pour défendre son territoire de silence. Il fait abstraction à en perdre la tête. Jusqu’au point de rupture de son équilibre, un motif de son écriture.

Par moments, il est rattrapé par la bande musicale hip-hop de ses voisins B-Boys se comportant en terrain conquis. Une « concordanse »  s’opère  l’espace d’un geste rythmé, révélant la porosité de cette pièce écrite, interprétée plus de 400 fois dans les capitales. Jeux de la ville et du hasard…

30 X 30 – solo de Paul–André Fortier / Accès libre tous les jours  à 18 h sur l’esplanade du Trocadéro, au-dessous du Palais de Chaillot / Jusqu’au 21 octobre /  Suivre le déroulement sur  http://fortierdanse.blogspot.fr