Dots Infinity / Vitrines du Printemps

C’est une histoire d’obsessions, de motifs répétés à l’infini. Les vitrines du Printemps scénarisent la collection-capsule créée par Kusama pour Vuitton. Yayoï Kusama, vous savez, cette japonaise dont les visions hallucinatoires ont magnétisé les foules, l’année dernière à Beaubourg… Boulevard Haussmann, reprise en règle des codes utilisés par la plasticienne : pois, vagues, miroirs et sérialités. Rencontre spectaculaire de la mode et de l’art, jusqu’à la distorsion des visions originelles. Ici, on est sous l’emprise conjuguée du monogramme et du pois. Oblitération illimitée.

Vitrines du Printemps Haussmann / Collection Dots Infinity par Louis Vuitton – Kusama