Voyage à Saint-Pétersbourg et ses environs / Première partie

 

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis mes précédents séjours à Saint-Péterbourg… J’ai eu envie de me replonger dans cette ville en évitant l’approche touristique frontale. Au mois d’aout 2017, je me suis engagée en tant que volontaire auprès de Mir Tesen, association russe attachée à la valorisation et à la restauration du patrimoine national. J’ai passé deux semaines à sillonner cette ville insulaire et à rayonner dans la campagne des alentours.

Avant de rejoindre le petit groupe de volontaires dans les locaux de Mir Tesen sur l’île Vassilievski, du coté de l’Académie des Arts, j’ai résidé 3 jours dans un hôtel sur la perspective Nevski, à quelques pas de la place du Palais de l’Ermitage. Cet hôtel imaginé dans un esprit contemporain (design recherché, cours de yoga et thé à volonté) occupe un ancien appartement bourgeois qui n’en est plus à à sa première reconversion.

Il m’est impossible de retranscrire ici l’intégralité de mes impressions de voyage. Mais voici un aperçu de l’atmosphère de ce périple.

voyage-saint-petersbourg

voyage-saint-petersbourg-2

voyage-saint-petersbourg-4

Privet Saint-Pétersbourg

A peine arrivée, la ville me happe : le rythme frénétique de la Perspective Nevski, où se situe mon hôtel, l’espace immense de la place du Palais, les promenades le long des quais, le franchissement d’un pont après l’autre pour rejoindre l’île Vassilievski, le quartier de Petrogradskaïa, puis l’île centrale occupée par la forteresse Pierre et Paul, plus calme, et dont les rives sablonneuses sont la plage attitrée des pétersbourgeois…

voyage-saint-petersbourg_21

voyage-saint-petersbourg-5

voyage-saint-petersbourg_27

Le dimanche de toutes les célébrations

Toute la ville est en effervescence et converge d’un même pas vers la Néva, où vont parader des navires amiraux de la flotte russe ainsi qu’un sous-marin de guerre. Vladimir Poutine est posté sur une tribune d’honneur à l’Amirauté. De mon coté, je remonte la perpective Nevski à contre-courant, vers Notre-Dame-de-Kazan. Tête couverte et légèrement baissée, je franchis allègrement le contrôle visuel des deux cerbères qui préservent le moment du culte de la ferveur des touristes. Recueillement dans les exhalaisons d’encens et les choeurs de l’église. Puis, je bifurque sur le canal de la Moïka pour rejoindre Saint-Nicolas-des-Marins caractérisée par ses églises haute et basse. J’assiste au moment où l’iconostase s’ouvre sur des ors à couper le souffle.

Au retour, j’ai du mal à m’orienter dans les méandres de la Griboïedova pour rejoindre le Pont des Lions. Je demande conseil à un marin qui tient à m’escorter en personne à bon port. Il est un peu dépité par le bain de foule qui l’a empêché de profiter du spectacle de « sa » journée. De nouveau à contre-sens sur la perspective Nevski, je croise une multitude de drapeaux de la marine, dont bon nombre comporte l’étoile rouge, la faucille et le marteau. Ils témoignent de la nostalgie de l’ère soviétique. Vers minuit, des tirs de feu d’artifice trouent un ciel triomphalement lumineux.

 

voyage-saint-petersbourg_25voyage-saint-petersbourg_26voyage-saint-petersbourg_24voyage-saint-petersbourg_23

Une autre entrée dans l’Ermitage

Faisant face au Palais émeraude, au niveau de l’Arc de Triomphe, d’anciens bâtiments de l’Etat Major font désormais partie des annexes de l’Ermitage, et s’avèrent nettement moins fréquentés. Une partie des collections exceptionnelles du Musée a été transférée cet espace démesuré, dûment restauré. Les cimaises se déploient sur de vastes pans de murs blancs. Je m’attarde au dernière étage, là où les collections de Chtchouchkine et Morozov peuvent largement rivaliser avec celles du Musée d’Orsay, dans une profusion de Monet, Van Gogh, Picasso, Derain, Gauguin, Matisse, Bonnard… Tout Paris s’est pressé devant la collection Chtchouchkine, prêtée cet hiver à la Fondation Vuitton, juste avant son accrochage en ce lieu revu pour un nouvel usage.

 

voyage-saint-petersbourg_35

nouvelle-hollande

voyage-saint-petersbourg_36voyage-saint-petersbourg_37

La Nouvelle Hollande par l’architecte Norman Foster

Entouré de canaux, cet îlot comporte un parc paysagé, où sont proposés des cours de yoga, un plan d’eau accueillant une terrasse flottante, une aire de jeu en bois naturel… Elle témoigne de la volonté d’un art de vivre hédoniste. Pièce maîtresse de ce nouveau quartier, la Botilka, ancienne prison circulaire, vient d’être reconvertie en galeries sur 3 niveaux : restaurants, culture et bien-être. Quel contraste avec le sinistre Bastion Troubetskoï de la Forteresse Pierre et Paul, qui est resté dans son état d’origine et où plane encore l’ombre de Dostoïevski, détenu entre ces murs avant d’être envoyé en exil dans le froid sibérien de la « Maison des Morts ».

 

Détails de la demeure de Nabokov

Certaines boiseries et ouvrages de marqueteries font penser à des ailes de papillons aux décors symétriques. Ont-elles inspirées à l’écrivain sa passion pour l’entomologie ? Dans une vitrine, un filet à mailles fines légué par son fils Dimitri voisine avec des reproductions de pages de garde dédicacées à Véra, son épouse. Des éditions des premiers ouvrages signés du pseudonyme Sirine, des photos de famille et même des ouvrages de la bibliothèque paternelle dispersés, revendus (et retrouvés par hasard chez des bouquinistes à l’étranger) sont réunis dans ce fond. Un film de la BBC retransmet une interview de l’auteur dans les années 60. Nabokov s’exprime sur son art et, moment d’anthologie, déclame des vers de Pouchkine dans sa langue maternelle. Un film russe part sur les traces de la propriété de famille qui a inspiré Ardis dans Ada.

 

voyage-saint-petersbourg-58

voyage-saint-petersbourg-59

voyage-saint-petersbourg-61

voyage-saint-petersbourg-62

Back to the Perestroïka

Pajalousta Anna, emmène-moi dans un endroit que seuls, les Russes connaissent… Après quelques hésitations, Anna propose un concert dans un lieu culte : la Kamtchatka. Dans ce sous-sol glacial a vécu Victor Tsoï, poète rock et chanteur du groupe underground Kino. La chanson Peredniom (Changements) est devenue un hymne de la Pérestroïka et a rallié les cœurs de toute une génération. Aujourd’hui encore, elle est reprise lors de manifestations s’opposant au régime.

La Kamtchatka est à la fois un musée et une scène de poche où se produisent tous ceux qui reprennent les chansons du chanteur disparu prématurément. En apprenant qu’une française connaît Victor Tsoï, Alexeï me cède sur le champ sa place au premier rang et poste sur Facebook un selfie avec moi. Prise par une musique que j’associe à cette époque où tout semblait possible, en Russie post-soviétique, je reprends en chœur des paroles qui ressurgissent de ma mémoire. Deux femmes tiennent à m’offrir une chaînette pour sceller notre communion. Ce geste me va droit au cœur.

 

voyage-saint-petersbourg-65voyage-saint-petersbourg-64

voyage-saint-petersbourg-63

Le vilain petit canard de l’île Élaguine

Après deux changements de métro, calme balade dominicale sur l’île d’Élaguine au nord de la ville. La pluie nous rapproche d’une Pétersbourgeoise alors que l’on s’abrite sur des balancelles munies de toits protecteurs. Zénaïda, nous fait les honneurs d’un parc qu’elle connaît comme sa poche : les dernières naissances parmi les cygnes, le chêne planté de la main-même du Tsar Pierre Premier, le palais et ses dépendances. Au passage, vision du nouveau stade qui accueillera le prochain Mondial et sur le plus haute tour d’Europe en construction, dont les arêtes sont torsadées. Zénaïda nous parle des katamaran de l’île, mais, déception, ce terme fait partie des faux-amis : il s’agit de vulgaires pédalos.

Merci à Irina, Anna et Adrianna de Mir Tesen, à Zénaïda, Galina et Igor pour ces balades dans leur ville natale, à Irina pour son accueil à  Artway Design Hôtel, au public rencontré à la Kamtchatka

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s